C'est à Andrew Taylor Still que l'on doit l'émergence de l’Ostéopathie en 1874. Il était médecin dans la région de Mâcon dans le Missouri. Sa pratique de médecine a pris de l’ampleur avec les guerres et les conditions rudes de son époque, causes de nombreux troubles physiques. En 1864, une épidémie de méningite cérébro-spinale a fait ravage dans le Kansas. Le docteur Still y a perdu trois de ses enfants. Il fut très affecté par cette épreuve à laquelle il n’a pas réussi a sauvé ses enfants. Convaincu que la thérapeutique de son temps était inefficace, voire même dangereuse, il a orienté sa vie de médecin vers ce qu’il appelait une «nouvelle voie» qui donnera naissance, dix ans plus tard à l’ostéopathie. C’est lorsque je me tenais là, regardant fixement trois membres de ma famille – deux de mes propres enfants et un enfant que nous avions adopté –, tous morts de la méningite cérébro-spinale que je me posai les sérieuses questions. Avec la maladie Dieu a-t-il abandonné l’homme dans un monde d’incertitude ? » Le docteur Still était bien informé des récentes découvertes médicales de son époque, mais il a voulu que cette «nouvelle voie» se démarque de la thérapeutique de son temps en revenant à la base même de la médecine et des enseignements d’Hippocrate. Still, étant croyant, avait la profonde conviction que si l’homme était capable de tomber malade, il devait sûrement avoir en lui les ressources de son traitement. Il donnait ainsi toute la place au patient et à son potentiel de guérison. Il chercha à comprendre les raisons qui faisaient que certaines personnes semblaient incapables de faire face aux agents extérieurs et intérieurs et développaient une maladie alors que d'autres ne subissaient pas la maladie. Il pressentit l’importance du rôle du sang dans la guérison et l’équilibre de l’organisme. « Trouver la santé devrait faire l'objet d'un médecin. Tout le monde peut trouver la maladie. » En juin 1874, à l’âge de 46 ans, Andrew Taylor Still présenta le résultat de ses recherches à ses confrères. Le terme Ostéopathie est utilisé pour présenter son approche de diagnostic et thérapeutique. Vers la fin du 20è siècle, le docteur Still a écrit différentes publications, il fit une importante synthèse de la nouvelle philosophie médicale qu’il nomma médecine ostéopathique. Il meurt le 12 décembre 1917 à l’âge de 89 ans. Inspiré par le travail de Still, plusieurs autres ostéopathes développèrent cette science depuis un siècle… « L’objet de mon voyage d’explorateur fut de trouver dans substances leur permettant d’agir et la manière dont elles procèdent. Si elles nous donnent la santé lorsque l’action normale prévaut, la maladie n’apparaissant que lorsqu’elles sont anormales, nous sommes exhortés à constituer une connaissance plus intime des qualités et des produits formés dans ce grand laboratoire qui mélange et qualifie chaque substance pour accomplir sa mission de force, de construction, de purification et d’action. » A. T. STILL

Témoignages

“Nous sommes 3 de la même famille à avoir eu tes traitements et nous sommes entièrement satisfaits.  Tu fais des miracles, nous te remercions infiniment.  Continue, nous ne voulons pas te perdre, nous te recommandons à d'autres gens.”

Johanne Clément

“Chaque présence et traitement me font beaucoup de bien.  J'ai souffert du bas du dos pendant plusieurs années, mais les traitements de Véronique sont merveilleux.  Merci.”

Marcel Garneau

“Avec 4 hernies discales, j'ai vu une panoplie de spécialistes sans aucun résultat.  Ils m'ont dit d'apprendre à vivre avec un mal chronique.  J'ai eu 3 traitements en ostéopathie et je peux maintenant faire des activités avec plus de souplesse et beaucoup moins de douleurs.  Améliorations notables en très peu de temps.  Merci Kairava-Véronique pour un traitement complet qui me donne enfin espoir.”

Annie Cadieux  

© 2016 par Véronique-Kairava Bilodeau

par le biais de Wix.com

Suivez-nous pour les dernières nouvelles

  • Wix Facebook page

Heures d'ouverture

Lundi: 9h - 18h

Mardi 9h - 18h

Mercredi: 9h - 13h

Jeudi: 9h - 18h

Vendredi: 9h - 18h

 

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE

        La réflexologie plantaire est une technique appliquant une pression sur des zones réflexes des pieds.  Le pied a une haute sensibilité puisqu’il possède plus de 7 000 terminaisons nerveuses.  La réflexologie a pour but l’harmonisation de la circulation de l’énergie vitale, aussi appelée qi, ainsi que l’équilibre des fonctions organiques et glandulaires.  Elle permet de libérer les énergies bloquées qui peuvent être à l’origine de douleurs et de symptômes en permettant au corps de retrouver son pouvoir d’autoguérison. 

 

La raison thérapeutique de la réflexologie est de faciliter le processus de guérison afin d’enlever la douleur, d’améliorer les fonctions corporelles, d’aider le corps à éliminer les déchets et d’apporter un état de bien-être.

 

La réflexologie n’est pas une technique de massage, insistent les praticiens, même si elle peut y ressembler à première vue. Elle serait davantage apparentée au shiatsu ou à l’acupuncture. La réflexologie ne prétend pas guérir des maux spécifiques. Elle cherche plutôt à apporter un certain soulagement à toutes sortes d’affections. 

Historique

        La réflexologie est une médecine douce, riche d’une très longue tradition.  Des illustrations et des textes anciens permettent de penser que les Chinois et les Égyptiens ont utilisé une forme de réflexologie des pieds durant l'Antiquité. En Occident, l'un des premiers ouvrages sur le sujet a été publié en 1582 par deux médecins européens, célèbres en leur temps, les Drs Adamus et Atatis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réflexologie moderne tant qu’à elle remonte au début du XVIIIè siècle avec les travaux d’un médecin américain, le Dr William Fitzgerald.  C'est en cherchant une méthode d'anesthésie en chirurgie mineure qu'il découvrit que la douleur éprouvée par ses patients diminuait s'il appliquait une pression sur certains points du corps.  Il avait observé que les Amérindiens utilisaient déjà des techniques de pression des points pour soulager la douleur.  Il a constaté que la pression appliquée sur une partie du corps avait un effet thérapeutique sur des zones éloignées du point respectif.  Par exemple:  Une pression appliquée sur le gros orteil, qui est associé en réflexologie au cerveau et où sont localisés l’hypophyse, l’hypothalamus et l’épiphyse, atténuera les troubles du sommeil, la douleur, les bouffées de chaleur ou les troubles de l’appétit.  

 

Cette méthode fut reprise par la physiothérapeute Eunice Ingham vers la fin des années 1930, qui elle concentra ses recherches et ses soins sur les pieds de ses patients.  C’est à elle que l’on doit le nom de réflexologie.

Effets

        La stimulation des points réflexes vise à dissoudre et à déloger ces cristaux afin de rétablir ce flux, de décongestionner les nerfs et les tissus en éliminant les toxines qui y sont accumulées, d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique.  Le flux énergétique circulant mieux, les cellules des organes peuvent de nouveau recevoir les nutriments dont elles ont besoin pour que l’organe soit fonctionnel.  En agissant ainsi sur tous les organes, l’énergie vitale retrouvée permet au corps de faire appel à son propre pouvoir d’autoguérison. 

 

La réflexologie est utilisé dans les hôpitaux, notamment en Europe, pour soulager la douleur, la fatigue et le stress des patients.  Au Canada, des oncologues la prescrivent pour la substituer à la massothérapie.

L'anatomie du pied

        Les points réflexes sont liés à tous les organes, glandes et structures du corps humain.  Étonnamment, leurs localisations sous le pied respectent l’anatomie du corps.  Le pied droit contient tous les poins réflexes concernant les organes du côté droit du corps et le pied gauche, les organes du côté gauche.  Les douleurs ressenties dans cette partie du corps traduisent le plus souvent les tensions subies par certains organes.  

                                                           

                                                                               Les pieds sont un miroir du corps miniaturisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bienfaits

        Les bienfaits de la réflexologie sont nombreux et variés puisque celle-ci touche tous les systèmes; immunitaire, lymphatique, veineux, digestif, nerveux, urinaire, génital, hormonal, osseux.  

 

Par exemple; en agissant directement sur la circulation sanguine et lymphatique, elle permet la libre circulation de l’énergie vitale et, par le fait même, renforce le système immunitaire et stimule les organes d’élimination afin de déloger les toxines.  

 

En agissant sur la circulation sanguine, elle permet également une meilleure oxygénation des cellules.  Ce massage thérapeutique soulage les douleurs aiguës ou chroniques et fait disparaître les tensions corporelles.  Il rééquilibre et régularise les fonctions des glandes endocrines et, de façon générale, toutes les fonctions physiologiques.

 

En agissant directement sur le système nerveux, la réflexologie engendre une grande relaxation, réduit la tension, l’anxiété et, de façon générale, le stress, ce grand responsable de nombreux maux modernes et de dysfonctionnements physiques, émotionnels ou intellectuels.  Par le fait même, elle améliore grandement la qualité du sommeil.

 

Les bienfaits de la réflexologie plantaire sur l'organisme sont multiples. Elle permet ainsi de :

 

  • Favoriser le bien-être et de conserver une bonne santé

  • Améliorer la circulation sanguine

  • Renforcer les parties défaillantes du corps

  • Rétablir l'ordre dans l'ensemble de l'organisme, aussi bien au niveau physique que mental, en supprimant le surplus énergétique

  • Dénouer les diverses tensions, de mettre fin aux problèmes de circulation du sang ou encore de troubles du sommeil

  • Évacuer le stress

  • Prévenir certaines maladies et chasser les douleurs

  • Harmoniser les fonctions vitales

  • Éliminer les toxines

  • Équilibrer le fonctionnement de l'organisme et dynamiser le corps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour qui?

        Tout le monde peut bénéficier des bienfaits de la réflexologie, aussi bien les bébés, les personnes âgées, que les femmes enceintes.  Cette technique non invasive est sans danger.  

La fréquence des traitements

        Pour ce qui est des résultats, leur performance peut varier selon l'état du sujet et l'ancienneté des maux traités. Plus ces derniers sont présents depuis un certain temps, plus il faudra de séances et de temps pour les soulager.  Il faut normalement en compter plusieurs; de trois à six à raison d’une par semaine, pour que les bienfaits se manifestent et soient durables. 

 

Néanmoins, on peut observer des résultats après une seule séance.  Une seule et unique séance peut suffire pour éliminer lassitude et tensions dues au stress.   Par la suite, une séance par mois permettra de maintenir la santé et de prévenir certains problèmes ou, du moins, d’en atténuer l’intensité. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

 

La médecine traditionnelle chinoise considère que l'organisme de l'homme est traversé par des courants énergétiques,

                                                          dont l'ordre et l'équilibre sont à la base d'une bonne santé.

           Ces flux énergétiques parcourent tout le corps à travers douze méridiens qui mettent en relation l'essentiel des organes.

                                  Selon les Chinois, le pied est la zone du corps en relation constante avec l'essence de la Terre.