EFFETS

        Les forces universelles du Souffle de Vie s’expriment à travers la Respiration Primaire (RP) dans chacune des cellules, des tissus et des systèmes fluidiques du corps humain.  En prenant contact et en travaillant avec la RP, la Santé et l’entièreté de la personne sont adressées, supportées et maintenues.  Ceci supporte le corps, le mental et l’Être à retourner à son équilibre intérieur.  Cette approche supporte notre propre pouvoir et nous reconnecte à la Santé.

 

 

  • Le système a l’opportunité d’accéder à son potentiel et sa vitalité.

  • De vieilles blessures peuvent compléter leur cycle de guérison.  

  • Aide le système à décharger les effets de chocs et de traumas.

  • Calmer et réguler le système nerveux central, effet sur tout l’axe neuroendocrine.

  • Des pathologies qui étaient seulement retenues par des compensations, peuvent être traitées.

  • Offre une opportunité pour le potentiel de se construire, pour les fluides de se potentialiser et pour la vitalité du système de s’amplifier.  

  • Offre à l'individu une expérience d’équilibre et de plénitude.

  • La reconnection et l’expression de nos ressources les plus inhérentes.

  • Le système utilise l’augmentation de potentiel qui se présente pour s’aider à se guérir lui-même.

 

 

« En se connectant à la Respiration Primaire nous sommes en contact avec l’essence de l’état de l’être, L’expression de l’être avant que ses conditionnements entrent en jeu.  Nous pouvons connecter à des forces qui sont au-delà du règne des gènes et de traumas. 

Ceci est grandement guérissant et supportant pour notre état de bien-être général. » BHADRENA C. TSCHUMI GEMIN

 

MÉTHODE

        L’approche Biodynamique Craniosacrale (BCS) n’est pas invasive et ne comporte pas de manipulations.  Elle est une méthode manuelle holistique qui supporte les forces de vie inhérentes du corps à retourner à leur équilibre et harmonie naturelle.  Le thérapeute apprend à être en relation directe à travers sa palpation à la Santé et la vitalité du système. 

 

Celle-ci est basée sur la Santé inhérente du corps qui peut être accédée par une sensibilité cruciale non invasive, ainsi qu’une relation thérapeutique de confiance.  Cette approche n’est pas autant concernée avec ce que le thérapeute fait de ses mains, mais plutôt ce qu’il fait de son attention.  C’est-à-dire, de la façon dont nous dirigeons notre attention et notre intention pour encourager la Santé en soi, et dans le patient.

 

La méthode utilise un toucher avec les mains pour établir une interconnexion entre le corps et les différents aspects de l’Être. 

 

                           « Le  praticien entraîné sait comment connecter avec la force biologique naturelle de la vitalité,

                            ce qui permet à toutes les cellules du corps de respirer avec vitalité dans des rythmes lents. » 

                                                                                                                     BHADRENA C. TSCHUMI GEMIN 

 

 

Les congestions et résistances dans la relation des tissus et fluides du corps sont vues comme étant précurseurs de pathologies, et à ses débuts, la pathologie pourrait être perçue comme des résistances subtiles à l’intérieur du mouvement fluidique, cellulaire et tissulaire.

 

James Jealous D.O., a écrit que le noyau de ce travail est perceptuel et que cela requiert un thérapeute qui est intimement connecté avec la Santé et la profondeur des ressources, qu’il rend accessible pour le patient.  Il dit: « quand on rencontre un patient, on voit le Tout  – un événement très rare dans notre monde moderne ». 

 

En BCS, l’habileté clinique la plus importante est celle d’écouter cette Santé et ses expressions dans une autre personne.  Dans cette écoute, il y a une communication.  La Santé et l’histoire sont alors communiqués.  En écoutant l’histoire d’une personne à travers notre palpation et perception, les expressions de souffrances sont entendues.  Celles-ci demandent à être reconnues et comprises. 

 

 

 

                                                             « Notre toucher doit être un toucher qui écoute réellement. »  

                                                                                                                                   FRANKLYN SILLS

 

 

 

« Mon attention en tant que médecin qui utilise un toucher diagnostique, est sur le potentiel à l’intérieur du patient car je sais qu’à l’intérieur du potentiel, il y a pouvoir et plusieurs autres attributs autour desquels l’état de maladie ou la condition traumatique dans le patient se manifeste.  Je sais que si un changement prend place à l’intérieur de ce potentiel, un nouveau schéma entier va se manifester, et habituellement vers la santé du patient. »  ROLLIN BECKER