C'est à Andrew Taylor Still que l'on doit l'émergence de l’Ostéopathie en 1874. Il était médecin dans la région de Mâcon dans le Missouri. Sa pratique de médecine a pris de l’ampleur avec les guerres et les conditions rudes de son époque, causes de nombreux troubles physiques. En 1864, une épidémie de méningite cérébro-spinale a fait ravage dans le Kansas. Le docteur Still y a perdu trois de ses enfants. Il fut très affecté par cette épreuve à laquelle il n’a pas réussi a sauvé ses enfants. Convaincu que la thérapeutique de son temps était inefficace, voire même dangereuse, il a orienté sa vie de médecin vers ce qu’il appelait une «nouvelle voie» qui donnera naissance, dix ans plus tard à l’ostéopathie. C’est lorsque je me tenais là, regardant fixement trois membres de ma famille – deux de mes propres enfants et un enfant que nous avions adopté –, tous morts de la méningite cérébro-spinale que je me posai les sérieuses questions. Avec la maladie Dieu a-t-il abandonné l’homme dans un monde d’incertitude ? » Le docteur Still était bien informé des récentes découvertes médicales de son époque, mais il a voulu que cette «nouvelle voie» se démarque de la thérapeutique de son temps en revenant à la base même de la médecine et des enseignements d’Hippocrate. Still, étant croyant, avait la profonde conviction que si l’homme était capable de tomber malade, il devait sûrement avoir en lui les ressources de son traitement. Il donnait ainsi toute la place au patient et à son potentiel de guérison. Il chercha à comprendre les raisons qui faisaient que certaines personnes semblaient incapables de faire face aux agents extérieurs et intérieurs et développaient une maladie alors que d'autres ne subissaient pas la maladie. Il pressentit l’importance du rôle du sang dans la guérison et l’équilibre de l’organisme. « Trouver la santé devrait faire l'objet d'un médecin. Tout le monde peut trouver la maladie. » En juin 1874, à l’âge de 46 ans, Andrew Taylor Still présenta le résultat de ses recherches à ses confrères. Le terme Ostéopathie est utilisé pour présenter son approche de diagnostic et thérapeutique. Vers la fin du 20è siècle, le docteur Still a écrit différentes publications, il fit une importante synthèse de la nouvelle philosophie médicale qu’il nomma médecine ostéopathique. Il meurt le 12 décembre 1917 à l’âge de 89 ans. Inspiré par le travail de Still, plusieurs autres ostéopathes développèrent cette science depuis un siècle… « L’objet de mon voyage d’explorateur fut de trouver dans substances leur permettant d’agir et la manière dont elles procèdent. Si elles nous donnent la santé lorsque l’action normale prévaut, la maladie n’apparaissant que lorsqu’elles sont anormales, nous sommes exhortés à constituer une connaissance plus intime des qualités et des produits formés dans ce grand laboratoire qui mélange et qualifie chaque substance pour accomplir sa mission de force, de construction, de purification et d’action. » A. T. STILL

Témoignages

“Nous sommes 3 de la même famille à avoir eu tes traitements et nous sommes entièrement satisfaits.  Tu fais des miracles, nous te remercions infiniment.  Continue, nous ne voulons pas te perdre, nous te recommandons à d'autres gens.”

Johanne Clément

“Chaque présence et traitement me font beaucoup de bien.  J'ai souffert du bas du dos pendant plusieurs années, mais les traitements de Véronique sont merveilleux.  Merci.”

Marcel Garneau

“Avec 4 hernies discales, j'ai vu une panoplie de spécialistes sans aucun résultat.  Ils m'ont dit d'apprendre à vivre avec un mal chronique.  J'ai eu 3 traitements en ostéopathie et je peux maintenant faire des activités avec plus de souplesse et beaucoup moins de douleurs.  Améliorations notables en très peu de temps.  Merci Kairava-Véronique pour un traitement complet qui me donne enfin espoir.”

Annie Cadieux  

© 2016 par Véronique-Kairava Bilodeau

par le biais de Wix.com

Suivez-nous pour les dernières nouvelles

  • Wix Facebook page

Heures d'ouverture

Lundi: 9h - 18h

Mardi 9h - 18h

Mercredi: 9h - 13h

Jeudi: 9h - 18h

Vendredi: 9h - 18h

 

REBALANCING Intégration structurelle

Historique

        Le Rebalancing vient d'abord du Rolfing (Intégration Structurelle) qui a été élaboré par le docteur Ida Rolf (1896-1979) dans les années 1950-1970. Docteur en biochimie, Ida Rolf s’est intéressée très tôt à l’effet de la gravité sur les corps. Son constat fut que plus un corps est équilibré dans la gravité, plus les capacités physiques, mentales et émotionnelles sont disponibles et toniques. Elle élabora alors une méthode de travail corporel alliant mobilisations manuelle des fascias (les tissus de soutient du corps) et éducation au mouvement, dont le but est de permettre à la structure corporelle de s’orienter, de s’organiser et surtout d’être équilibrée autour d’une  ‘Ligne’, la verticale de la gravité.  Les résultats spectaculaires qu’elle a obtenus firent très vite le succès de sa méthode aux États-Unis. Ida Rolf appelait sa méthode Intégration Structurale (Structural Integration) mais ses élèves l’appelait Rolfing® et c’est le nom qui est resté. 

 

L’Osho® Rebalancing s’est développé un peu plus tard dans les années ’80 de la rencontre de divers ¨bodyworkers¨, (thérapeutes manuels) avec diverses disciplines.  L’idée était essentiellement de créer une nouvelle forme de ¨bodywork¨ (thérapie manuelle) qui prendrait le meilleur des techniques qui existaient déjà et les amener à une perspective plus profonde, une nouvelle façon de travailler sur le ré-équilibre du corps & mental.  Plus de 1200 thérapeutes ont été certifiés  ¨Osho Rebalancers¨.  En 1991, la fondation professionnelle ¨International Osho Rebalancing Asssociation¨ (I.O.R.A.) a été fondée à Munich en Allemagne.

 

Qu'est-ce que le Rebalancing?

        C'est une thérapie manuelle du corps visant à son réalignement.  Un déséquilibre de la structure corporelle peut mener à des douleurs chroniques, à un handicap ou encore à limiter les performances physiques. Par exemple, une mauvaise posture peut se manifester sous forme de douleurs au dos. L'intégration structurelle s'intéresse à la cause du déséquilibre par la manipulation des tissus conjonctifs et par la rééducation du mouvement. L'objectif est de réaligner et d'équilibrer la structure corporelle tout en optimisant ses mouvements. 

 

L’Osho Rebalancing utilise une lecture du corps particulière, une combinaison de massage profond en deep tissue, le relâchement articulaire, des techniques de respiration et de travail énergétique; travaille en soutenant la conscience du corps, la conscience des mouvements, des émotions et de leurs expressions.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        L’Osho Rebalancing considère le corps comme un don d’une valeur inestimable, que ce n’est pas un mécanisme à réparer. Le Rebalancing travaille avec l’individu et ses propres besoins spécifiques, dans le présent du ¨ici et maintenant¨.  Les Rebalancers remarquent souvent chez leur client des résultats d'une grande portée, bien au-delà d'une posture plus droite ou d'une diminution de la douleur. Selon la docteure Ida Rolf, les effets en sont beaucoup plus vastes :

 

              « La personnalité n'est pas uniquement une chose mentale; pour moi la personnalité exprime les deux côtés d'une médaille.

                                                              D'un côté, il y a l'aspect physique, et de l'autre, l'aspect mental.

                           Un changement important d'un côté entraînera très certainement un changement important de l'autre côté. »

 

 

Comme le corps relâche ses rigidités musculaires et se détend, l’énergie est libérée.  Par le fait même, de vieilles attitudes et schémas émotionnels et mentaux qui nous ont emprisonné peuvent alors venir à notre conscience.  Ceci nous aide à mieux nous comprendre soi-même ainsi que nos potentiels cachés.  Nous devenons plus proche de notre centre, ce qui nous offre la capacité de vivre notre vie de façon plus spontanée et avec plus de sens.

 

Le traitement de Rebalancing comprend habituellement une série de 10 sessions.  C’est un parcours individuel pour chaque personne et celui-ci est adapté à ses besoins et à sa propre réalité.  La structure de la série des 10 sessions sont déterminées et travaillent systématiquement tout le corps.  Les sessions 1 à 3 sont les sessions d'ouverture, la phase d'introduction.  Les sessions 4 à 7 peuvent être appelées ¨les séances du noyau central¨ du processus, et puis finalement dans les sessions 8 à 10, nous portons notre attention sur l'intégration et l'harmonie de toutes les parties du corps.  

 

Votre processus d'une série de 10 sessions peut être considéré comme un cours de base vers la conscience de votre corps.  L'effet des séries est principalement très fort et peut durer pour une longue période.  La profondeur de l'effet et la durée dépendent de votre volonté de permettre le changement et votre motivation de rester connecter à votre corps et la reconnaissance de celui-ci.

Comment fonctionne l'Osho Rebalancing?

        Le principe qui soutient le Rebalancing est que le corps en entier (les muscles, les ligaments, les tendons, les organes et les os) est revêtu d'une mince enveloppe composée de tissus appelés fascias. Ce revêtement permet aux parties du corps de se déplacer et de glisser les unes par rapport aux autres, ce qui est extrêmement important pour tout mouvement. Les fascias exercent également une influence sur la longueur des muscles, des tendons et des ligaments. Dans l'ensemble, ils aident à définir la forme et la posture de notre corps. Ils compensent les blessures, le vieillissement ou les mauvaises habitudes de mouvement en se durcissant, en adhérant davantage, en se rétrécissant ou en diminuant leur élasticité afin d'aider à soutenir le corps. 

 

Même lorsqu'il ne s'agit que d'un léger traumatisme, les fascias peuvent se raidir et se remodeler puis, surtout, conserver ce nouvel état. De telles contractions créent un désalignement qui imprègne tout le corps, restreignant le mouvement, produisant un manque d'efficacité, de la douleur et une mauvaise posture. 

 

Toutefois, les fascias contractés peuvent réagir à la pression et à la manipulation et redevenir souples, longs, et glisser à nouveau. Les rolfeurs appliquent ce concept quand ils rééquilibrent et réalignent la structure entière du corps, dans le but de réduire le stress et d'obtenir des mouvements plus efficaces. 

 

L’Osho Rebalancing voit le corps humain comme étant bien plus que le contenant physique, en reconnaissant que son aspect émotionnel, énergétique et spirituel sont des aspects d’aussi grande importance pour sa totalité.  C’est une technique pour la prise de conscience orienté sur le corps, qui a comme but de reconquérir l’harmonie avec soi-même en revivant l’unité original entre le corps, le mental et l’esprit.  

 

Avec la compréhension du corps humain comme étant une création de ce que le mental croit et de ce que le cœur ressent, l’Osho Rebalancing relâche les schémas musculaires et psychologiques et amène une harmonie plus coordonnée entre le corps, le mental et le cœur.  C’est un équilibre qui peut être facilement dérangé; si seulement un des ces trois aspects perd son équilibre, les deux autres en seront affectés, déséquilibrant ainsi l’harmonie globale.

 

L’Osho Rebalancing permet de s’ouvrir à une meilleure conscience de notre corps pour s’orienter vers un regard intérieur, un espace où se trouve le vide et le silence au plus profond de notre être.  Être mieux avec soi-même au quotidien.

Effets

        Comme le corps relâche ses rigidités musculaires et se détend, l’énergie est libéré.  Par le fait même, de vieilles attitudes et schémas émotionnels et mentaux qui nous ont emprisonné peuvent alors venir à notre conscience.  Ceci nous aide à mieux nous comprendre soi-même ainsi que nos potentiels cachés.  Nous devenons plus proche de notre centre, ce qui nous offre la capacité de vivre notre vie de façon plus spontané et avec plus de sens.

 

Le traitement de Rebalancing comprend habituellement une série de 10 sessions.  C’est un parcours individuel pour chaque personne et celui-ci est adapté à ses besoins et à sa propre réalité.

L'héritage de la docteur Ida Rolf

                                             

 

 

                                                        Parmi les innovations techniques remontant fort probablement à la docteure Rolf, on compte                                                            l'usage du coude, de l'avant-bras et du poing en guise de surfaces de contact, de même que la        

                                                combinaison des manipulations et des mouvements actifs de la part du client.  Depuis, ces techniques                                                   ont largement été adoptées, et sont désormais acceptées en tant que techniques à part entière par

                                                beaucoup de thérapeutes manuels.

 

 

L'intégration structurelle a été conçu comme un processus éducatif et non comme un processus thérapeutique dans lequel on mène progressivement les parties du corps vers une relation plus adéquate avec les axes horizontaux et verticaux tels que définis par la gravité. 

 

Le Rebalancer ou Rolfer pourra faire appel à la conscience corporelle de son client et l'encourager à observer ses habitudes de posture et de mouvement, puis à explorer de nouvelles manières de bouger qui soient plus écologiques pour le corps et plus congruentes avec la force de gravité.